miercuri, 15 iulie 2015

Programme de formation « Le DELF junior en classe de FLE »


Début des vacances d’été, les 7 – 8 – 9 juillet 2015, les professeurs de FLE du département de Bacǎu, en Roumanie, ont participé au programme de formation « Le DELF junior en classe de FLE ». Plus d’une vingtaine de professeurs de FLE ont bénéficié gratuitement de cette formation organisée à l’initiative de l’Institut Français de Iaşi en partenariat avec IŞJ Bacǎu.
                                                                        
Les participants à ce stage en sont très reconnaissants et remercient chaleureusement Ioana Teodorescu, la formatrice, et les organisateurs des institutions partenaires: Mme Iolanda Vasiliu, directrice des cours à l'Institut Français de Roumanie, la Direction Régionale de Iaşi, et Mme l'Inspectrice Irena Florescu!


vineri, 3 aprilie 2015

Projet eTwinning 2015 - un tremplin pour un projet ERASMUS +

Projet eTwinning 2015 
La démocratie et les institutions


But: Ce projet a pour but de découvrir les institutions des pays partenaires qui garantissent ou non la démocratie,  en réalisant le journal électronique YOUTH DEMO VOICE.

Les partenaires:

1. Lycée privé Notre Dame, LA FLECHE en Sarthe, Ouest de la France (coordination du projet)
2. Collège National « Grigore Moisil » Onesti, département de Bacau, Roumanie

Langues: EN (pour les élèves français) - FR (pour les élèves roumains)

Age des élèves: 15 – 17 ans

Coordination:

France: Odile Echivard : professeur d’histoire géographie
Roumanie: Virginia – Smarandita Braescu : professeur de FLE (Français Langue Etrangère)

Objectif général: Notre projet s'articule autour de la citoyenneté, de l'éducation civique et la découverte des différentes institutions des pays partenaires.

Objectifs spécifiques:

O1: Développer une meilleure connaissance des fondements démocratiques en Europe par l'étude des institutions de nos pays respectifs.
O2: Pratiquer les langues étrangères : EN (pour les élèves français) - FR (pour les élèves roumains).
O3: Développer l’esprit critique chez nos élèves par une confrontation des deux systèmes démocratiques.

Activités et procédure de travail: 

- Elaboration des différents articles en anglais/français sous des formes variées composant le journal électronique. 
Dans chaque pays, les groupes présentent leurs travaux respectifs en classe. Une vidéo de ces présentations est réalisée et envoyée au partenaire. Cette vidéo permet de prendre connaissance des élèves participant au projet et du contenu des travaux réalisés.

Le journal électronique et la vidéo permettent aux partenaires de s’approprier les connaissances nécessaires pour un futur débat en visioconférence dont la question est : Nos institutions sont-elles garantes de la démocratie?

Résultats attendus:
- Des compétences civiques : encourager nos élèves futurs électeurs à s'impliquer dans la pratique démocratique.
- Des compétences linguistiques et culturelles : apprentissage et pratique d’une langue étrangère et meilleure connaissance du pays partenaire.
- Acquisition de compétences informatiques et d'écriture.

Photos classes eTwinning et la thématique abordée:  

· Le Président de la République française peut-il mener sa politique sans entraves ?
· Les députés français ont-ils perdu le pouvoir législatif ?
· Le sénat : quelle place dans les institutions françaises ? Une institution contestée
· Le vote est-il le reflet exact de l’opinion publique ? Nos représentants sont-ils en adéquation avec les opinions des citoyens ?
· La séparation des pouvoirs est-elle assurée en France comme dans les autres Démocraties occidentales (Royaume-Uni et Allemagne)?

joi, 19 februarie 2015

Projet d’éducation aux médias : Le journal scolaire

Suite aux projets de correspondance FR@MITIE et Par la Francophonie vers le monde développés en partenariat avec des enseignants de FLE et des lycéens de plusieurs pays, nous avons décidé d’utiliser davantage la pédagogie du projet en classe de FLE. Nous présentons ci-dessous notre projet d’éducation aux médias qui a pour but la publication d’un journal scolaire.

Projet d’éducation aux médias : Le journal scolaire

Argument :
Les journaux en milieu scolaire peuvent et doivent s'inspirer des valeurs interculturelles, car la citoyenneté européenne n'est pas seulement une question d'idées, c'est aussi une question de pratiques, de comportements, de valeurs intériorisées. Le journal est un travail d'équipe, chacun devant y respecter les idées et le travail de l'autre.

But:
Concevoir avec les élèves un projet de journal qui constitue un support d'expression sur leur environnement culturel, économique et social et un instrument de médiation interculturelle afin de développer leurs compétences interculturelles, y compris leurs compétences interlinguistiques.

Objectifs:
1. S’organiser pour exposer son point de vue sur un sujet qui passionne;
2. Intéresser son lecteur et l'informer;
3. Découvrir ou affiner sa pensée en écrivant;
4. Améliorer l’expression écrite et l’argumentation;
5. Se faire connaître et reconnaître;
6. Utiliser et maîtriser les nouvelles technologies (un logiciel de traitement de texte - Word, de dessin, de travail de l'image; manipuler un appareil photo numérique, un scanner; utiliser l’Internet...)
7. Développer un réseau de solidarité entre les enseignants et les apprenants par les langues et les nouvelles technologies.
8. Créer la page web du projet afin de publier le journal sur la toile
9. Développer du matériel pédagogique.

Public cible: élèves, lycéens, étudiants, professeurs, parents

Valeurs et attitudes: Lire, étudier et écrire des articles, des comptes-rendus, des éditoriaux permet de confronter l’élève à des points de vue différents et cela l’aide à découvrir et à comprendre ce qu’est une information (notion d’objectivité) et une opinion (notion de subjectivité). Ce travail est une étape dans sa formation de jeune citoyen.
• être informé;
• travailler en groupe;
• écouter les autres;
• être respectueux des autres;
• savoir déléguer;
• organiser des élections pour choisir un rédacteur en chef ;
• prendre ses responsabilités vis à vis des délais fixés;
• être capable d'un jugement personnel et d'esprit critique;
• se positionner dans le groupe-classe;

Compétences spécifiques:
• Recherche de l'information, pratique de la documentation;
• Compréhension de la mise en page de l'information;
• Prises de positions dans les éditoriaux de la rédaction;
• Pratique d’une déontologie de la critique positive, responsable et constructive;
• Travail avec les ONG, articles en faveur du respect des droits des enfants, des droits de l'homme et du citoyen, du dialogue interculturel;
• Expériences vécues: reportages, interviews, choix rédactionnels, rencontres, voyages, jumelages, coopération etc.

Activités:
• Composition de l’équipe de rédaction;
• Invention du journal;
• Création des rubriques;
• Planning des réunions de rédaction;
• Réalisation du plan du journal et plannification de chaque numéro;
• Choix des articles ;
• Promotion ;

Acquisitions à évaluer:
1. Aspects techniques:
- Mise en page et illustrations: lisibilité, équilibre; unité;
- Maîtrise de l’outil informatique: traitement de texte, logiciel de mise en page; vidéoconférence; courrier électronique; exploitation pédagogique de sites
2. Langue, culture et civilisation:
• Compréhension de documents authentiques issus de la presse écrite ou d’Internet;
• Expression écrite (production de textes à caractères expressif, ludique, informatif, incitatif ...);
• Expression orale (comité de rédaction, travaux de groupes);
• Connaissances sur la culture en général et son impact sur les comportements individuels et de groupe, sur sa propre culture et sur les cultures des autres;
• Formation des attitudes, comme le respect pour la diversité culturelle et pour l’identité culturelle des autres, le rejet de la discrimination et de l’intolérance
• Prise de conscience des déterminations culturelles propres, des préjugés et des stéréotypes;
• Compétences relationnelles et de communication.

L’équipe de journalistes
- Rédacteur (trice) en chef :
• Animer le conseil de rédaction ;
• Proposer en collaboration avec les journalistes des projets d’articles ;
• Fixer des objectifs (dates...) aux journalistes et aux pigistes afin de respecter les délais de publication ;
• Travailler en collaboration avec toute l’équipe.
- Direction artistique (ensemble des élèves responsables des rubriques)

Organisation :
  • Chaque élève participant au journal a la responsabilité d'une ou plusieurs rubriques. Il s'agira pour lui d'écrire des articles, de récupérer des articles, enquêtes, dessins, photos d'autres élèves ne faisant pas partie du journal, de mettre en page l'ensemble de la rubrique ;
  • Les élèves organisent leur fonctionnement en intégrant l'équipe de "conseillers-enseiqnants". Ils adoptent un comportement d'autonomie réelle (même s'il ne faut pas nier l'importance pour eux d'avoir des enseignants près d'eux). L'investissement de la plupart des élèves est très important. Certains font apparaître des aptitudes peu exploitées dans le domaine scolaire classique (sens pratique, communication, créativité, pédagogie du projet...).
L’équipe de " conseillers-enseignants ":
• Conseiller l’équipe du journal lorsqu’elle le sollicite ;
• Maintenir la motivation lorsque cela s’avère nécessaire ;

L'impact du projet:
Des évolutions sont à attendre dans les modes d'organisation des élèves et des enseignants. Le projet se propose de démontrer les apports positifs de l'utilisation des TIC dans l'éducation à l'interculturel.
1. l'acquisition de compétences nécessaires à la mise en place d'un réseau de la solidarité et du savoir;
2. le partage de pratiques pédagogiques ;
3. l'amélioration des techniques de classe ;
4. la découverte des possibilités et des difficultés liées à l'utilisation des outils multimédia en classe;
5. la promotion d'une éducation interculturelle.

© Virginia Braescu, professeur de FLE, médiateur et formatrice pour l'éducation des adultes

joi, 3 mai 2012

Enseigner le français aujourd'hui...

Isabelle Morieux et Michel Boiron à Bacau, en Roumanie

PROGRAMME DE LA FORMATION
Le jeudi, 3 mai 2012

- 9h45 : Ouverture

- 10h00 - 11h15 : Conférence d'Isabelle Morieux, Fondation Alliance française : La qualité dans l'enseignement.

- 11h15 - 11h45 Pause café

- 11h45 - 13h15  Atelier 1 : Michel Boiron, Directeur du
   CAVILAM de Vichy: Courts métrages en classe de français
                        Atelier 2 : Isabelle Morieux : Pédagogie de l'oral

- 13h15 - 14h30 Pause déjeuner

- 14h30 - 16h00 Atelier 3 : Michel Boiron : Nouvelles chansons, nouvelles approches
                        Atelier 4 : Isabelle Morieux : Jeux et créativité

- 16h00 - 16h30 Pause café

- 16h30 - 17h45 Conférence de Michel Boiron : Faire du cours de français un buzz

- 17h45 : Surprises !!! A ne pas rater !




Mots de bienvenue et discours d'ouverture
M-me Angela Sterpu, professeur de FLE et inspectrice pour les programmes européens, nous présente les formateurs 



Avec Michel Boiron, directeur du CAVILAM Vichy, France



sâmbătă, 10 decembrie 2011

La Tasse de Français

  2011©La tasse de français 
Virginia Braescu

 
  Venez sentir l’ambiance!

Apprenez le français autrement et goûtez à tous les délices d’un Café littéraire!


miercuri, 5 octombrie 2011

La médiation documentaire

La médiation documentaire est liée au métier des documentalistes exerçant dans les CDI des établissements d'enseignement secondaire. Ce métier associe à une fonction documentaire une fonction enseignante. Le rôle du documentaliste est de créer les conditions didactiques de l'acquisition des savoirs par les élèves à travers l'outil documentaire : apprendre à apprendre en travaillant sur des documents. La définition de cette didactique de la médiation qui est celle de l'enseignant documentaliste repose sur une étude des relations entre :

·        élève, professeur et savoir,
·        professeur, savoir et document,
·        professeur et documentaliste.

En aidant l’élève à prendre conscience des opérations mentales qu’il effectue, l’enseignant joue ce rôle de facilitateur de l’apprentissage. Cela suppose pour l’enseignant d’avoir accès à la pensée de l’élève et implique une indispensable décentration de l’enseignant. Cette idée qu’on rencontre chez P. Meirieu rejoint celle du triangle pédagogique de J. Houssaye: enseigner, former, apprendre.



Joseph Rezeau  - Modèle de la situation d’enseignement–apprentissage
           
            Plutôt que de suivre Houssaye dans son identification du ‘processus enseigner’, avec l’axe didactique, Joseph Rezeau[1] fait basculer ce processus en position médiatrice des axes pédagogique et didactique. Il faut maintenant étudier le rôle de l’enseignant dans la relation d’enseignement–apprentissage, tout d’abord du point de vue de l’axe de la pédagogie (le ‘processus former’ de Houssaye) puis du point de vue du nouvel axe qu’il définit (le ‘processus enseigner’).

            Houssaye définit, dans son modèle du triangle pédagogique, trois processus :

  • ‘ enseigner’ qui privilégie l’axe professeur–savoir,
  • ‘ former’ qui privilégie l’axe professeur–élèves,
  • ‘ apprendre’ qui privilégie l’axe élèves–savoir.

Seul le processus ‘enseigner’, typique des pédagogies traditionnelles centrées sur le contenu, exclut la médiation. Dans ce type de pédagogie, la réciprocité n’est qu’un leurre car il n’y a pas de médiation entre l’élève et le savoir. En revanche, le processus ‘former’ est le type de pédagogie qui institue pleinement l’enseignant dans son rôle de médiateur. C’est un créateur, un autorisateur et un ordonnateur de systèmes de médiations. Le rôle de facilitateur de l’enseignant fait naître les meilleures idées au sein d’un groupe tout en protégeant et même en renforçant les relations de confiance entre les membres du groupe ainsi que leur capacité à travailler ensemble. La facilitation promeut ainsi une meilleure aptitude à travailler en équipe. L’individu ou/et le groupe deviennent leurs propres médiateurs dans l’accès au savoir, avec l’aide du spécialiste consultable et privilégié qui reste l’enseignant.



© Virginia Braescu, professeur de FLE, médiateur et formatrice pour l'éducation des adultes